Et non : la vie de rédacteur web débutant n’est pas un long fleuve tranquille. Être rédacteur web freelance ne se résume pas seulement à rédiger pour le web. En effet, en devenant rédacteur indépendant, vous devenez votre propre patron… et récoltez les responsabilités qui vont avec ce titre. Vous devez gérer tous les aspects de votre entreprise, des missions clients à la comptabilité, en passant par la paperasse et la prospection. Vous voulez devenir rédacteur web en parfaite connaissance de cause ? Je vous parle de 5 difficultés du rédacteur web débutant à connaître avant de se lancer.

1 – La création d’entreprise

Les premières difficultés du rédacteur web débutant sont souvent liées à la création de son entreprise. Les jeunes rédacteurs se demandent toujours : 

  • Quand créer mon entreprise ? 
  • Pour quel statut dois-je opter ? 
  • Puis-je bénéficier d’aides financières pour me lancer ?
  • Dois-je opter pour une déclaration mensuelle ou trimestrielle ? 

Je vous recommande de bien étudier vos droits et les différents statuts juridiques avant de vous lancer. Personnellement, j’ai débuté en micro-entreprise (avec déclaration mensuelle) et j’ai toujours ce statut à l’heure actuelle. J’ai bénéficié de l’ACRE quand je me suis lancée, soit de cotisations sociales réduites. Je peux utiliser les droits au chômage que j’ai cotisés si mon Chiffre d’Affaires est inférieur à mon allocation mensuelle. Certains préfèrent passer par une coopérative d’entrepreneurs ou ouvrir une entreprise individuelle (EI, SASU…). N’hésitez pas à contacter un comptable ou à demander des témoignages autour de vous pour faire le bon choix. De mon côté, je conseille vivement la microentreprise aux débutants. Vous ne payez de charges que si vous générez des revenus et vous pouvez changer de statut quand vous le souhaitez. Je vous en dis plus sur ce statut dans mon article sur le statut d’autoentrepreneur pour les rédacteurs web.

2 – La prospection 

La prospection est la bête noire de nombreux rédacteurs. Cette compétence est indispensable quand on est freelance. Si vous n’allez pas chercher vos clients, ils ne tomberont pas du ciel. En effet, personne ne nous connaît quand on débute en rédaction web. À moins d’avoir un super réseau, vous ne pourrez pas esquiver la case prospection pour trouver vos premiers clients en rédaction web. La prospection de clients n’est pas complexe en soi. Il faut toutefois bien comprendre ses prospects potentiels, leurs besoins et être capable de leur proposer les bonnes prestations. De plus, j’ai remarqué que le souci de nombreux rédacteurs débutant est le manque de confiance en eux. Quand on débute, on a peur, on n’ose pas se mettre en avant et on craint de se faire rembarrer par les clients. C’est tout à fait normal, je suppose que nous sommes tous passés par là. Vous devez donc travailler à la fois sur votre confiance en vous et votre manière de formuler vos propositions commerciales. Vous ne trouvez pas de clients en rédaction web ? Vous désespérez de vivre de votre activité ? Jetez un œil à mon e-book, “Rédacteur web, Deviens un Pro du Démarchage Clients”. Conçu spécialement pour les rédacteurs web SEO, il vous donne toutes les clés pour trouver des clients, les fidéliser et attirer de nouveaux clients à vous.

3 – Les démarches administratives

Je vous rassure tout de suite : il n’y en a pas des tonnes. Vous devrez cependant : 

  • Créer un compte bancaire dédié à votre activité.
  • Remplir votre déclaration de CFE (Cotisation Foncière des Entreprises).
  • Apprendre à déclarer votre Chiffre d’Affaires, mensuellement ou trimestriellement.
  • Apprendre à créer des factures, des devis.
  • Déclarer votre revenu chaque mois à Pôle emploi si vous voulez rester inscrit.
  • Demander un numéro de TVA intracommunautaire si vous travaillez avec des clients établis à l’étranger.
  • Tenir un livre de recettes à jour, soit faire votre comptabilité régulièrement. 
  • Apprendre à déclarer vos impôts en tant qu’entrepreneur (ce n’est pas de la tarte, perso, j’utilise le chatbot de Portail Auto-Entrepreneur tous les ans).
difficultés rédaction web

4 – Réussir à trouver des missions agréables 

Vous avez des clients ? Trouver de BONS clients et des missions qui nous plaisent n’est pas simple. Une fois la difficulté du rédacteur web à trouver des clients surmontée, la lassitude peut vite s’installer. Quand on débute, on a en effet tendance à accepter tous les types de missions. C’est une bonne chose, car c’est très formateur. Il vient toutefois un moment où l’on souhaite choisir ses missions, travailler sur des thématiques qui nous font vibrer. Ce n’est pas toujours évident. Je vous conseille de prospecter et de bien mettre les références de vos articles dans votre portfolio afin de les présenter à vos clients idéaux. Si vous avez quelques exemples de textes à montrer, dans la thématique du client, vous devriez trouver des missions qui vous plaisent rapidement.

5 – Dépasser le syndrome de l’imposteur

C’est sans doute la plus grande difficulté du rédacteur web. Surmonter le syndrome de l’imposteur peut prendre beaucoup de temps. Je trouve que cela demande un travail sur soi énorme. Ce syndrome est en effet assez vicieux. Profondément ancré en nous, il refait parfois surface quand on s’en croit débarrassé. Même après 4 ans et demi en tant que rédactrice web, je suis parfois rattrapée par ce vilain petit coquin. Si vous êtes aussi dans ce cas, n’hésitez pas à tenir un petit cahier de victoires. Écrivez chaque jour ce que vous avez fait de bien, aussi insignifiant que ce soit. Ainsi, vous pourrez consulter votre carnet dans les mauvais jours et vous rendre compte que non, vous n’êtes pas complètement nul.

Vous connaissez maintenant les principales difficultés du rédacteur web débutant. 

À vos plumes : quelles ont été vos plus grosses difficultés quand vous vous êtes lancé ?

[instagram-feed]