🔎 À la Conquête du Web - Conseils pour rédacteurs web débutants / futurs rédacteurs web

lancer-dans-la-redaction-web
Articles de blog

4 mauvaises raisons de vouloir se lancer dans la rédaction web

Vous le savez, je suis très encourageante et pleine de bienveillance envers ceux qui souhaitent se lancer dans la rédaction web. C’est une aventure qui vaut largement la peine d’être vécue ! Avec des bases solides comme bagages, la rédaction web est un métier où il est possible d’évoluer rapidement, de toucher un salaire confortable tout en gardant du temps pour soi. Cependant, en fouinant sur le net, comme à mon habitude, je me suis aperçue que de nombreuses personnes souhaitent se lancer dans la rédaction web pour de mauvaises raisons. C’est selon moi une chose à éviter à tout prix, et même courir tout droit à la désillusion. Une chose est sûre : impossible de vivre de la rédaction web sur le long terme si votre principale motivation n’est pas la passion du web et l’amour des mots !

1 – Vouloir devenir rédacteur web juste pour gagner de l’argent

Vous allez sans doute vous dire “ on ne travaille pas pour du beurre, bien sûr que gagner de l’argent est une source de motivation ”.

Je suis entièrement d’accord avec vous. Vouloir gagner de bons revenus en rédaction web n’a rien d’étrange : comme dans tout métier, on espère bien s’en sortir pour subvenir à nos besoins et nous faire plaisir.

Ce qui me chiffonne, c’est que de nombreuses personnes semblent vouloir devenir rédacteur web simplement parce que cela “rapporte”. Si vous faites partie de ces personnes, je vous mets en garde tout de suite : vivre de la rédaction web n’est possible qu’avec une énorme dose de motivation et une grosse pincée de passion. Si vous n’aimez pas ce que vous faites et que votre seule motivation est l’argent, je vous conseille de changer de voie. Il est difficile, voir impossible de perdurer dans la rédaction web si l’on n’aime pas profondément ce métier.

2 – Vouloir devenir rédacteur web juste pour travailler à domicile

Deuxième mauvaise motivation. J’ai remarqué que de nombreuses femmes souhaitent devenir rédactrices web simplement pour rester à la maison et passer du temps avec leurs enfants. Si c’est votre principale motivation, je vous déconseille également de vous lancer dans la rédaction web. Je vais sans doute m’attirer les foudres de certaines mamans. Ne me guillotinez pas tout de suite, je vous en prie 😱. Laissez-moi m’expliquer.

Certes, ce métier permet de travailler de chez soi, mais cela ne veut pas dire que les journées d’un rédacteur web sont similaires à des jours de repos, qu’ils ont le temps de profiter de leur intérieur, et des heures devant eux pour jouer avec leurs enfants. Les clients sont exigeants, et ont souvent des deadlines précises. Pour les honorer, il faut parfois travailler d’arrache-pied et s’imposer une discipline de fer.

Toutefois, je vous l’accorde, travailler à domicile comporte de nombreux avantages, et laisse tout de même plus de place aux loisirs et aux moments en famille que le salariat. Je considère cela comme “un plus”. Une fois de plus, je vous suggère de vous détourner de la rédaction web si l’aspect “travail à la maison” est la seule raison qui vous pousse à choisir ce métier.

3 – Vouloir devenir rédacteur web pour se la couler douce

Cela peut sembler complètement dingue, mais de nombreuses personnes, souvent salariées, s’imaginent qu’on se la coule douce. Qu’en travaillant à domicile, on a le temps de tout faire. De faire les courses à n’importe quelle heure, de passer des heures à cuisiner, d’emmener Minouche chez le vétérinaire, d’aller chercher les enfants à l’école, de faire le repassage, de regarder un bon film… Ces mêmes personnes semblent penser que nous sommes en vacances perpétuelles. Combien de fois m’a-t-on dit : “ comment ça tu n’as pas le temps ? Tu es à la maison toute la journée ! “.

Eh bien, j’ai une importante révélation à vous faire : non, le rédacteur web ne se la coule pas douce, loin de là. S’il est sérieux et que la rédaction web est son unique activité, il doit s’imposer des horaires et les respecter. Je vous l’avoue, j’ai souvent envie de troquer mon écran de PC pour mon écran de télé, et de m’affaler sur mon canapé au lieu de travailler. Mais quand on est un rédacteur sérieux, on ne cède pas à la tentation. Vous souhaitez devenir rédacteur web pour vous la couler douce ? Vous risquez d’être très déçu !

4 – Vouloir devenir rédacteur web pour n’en faire qu’à sa tête

Bon, je suis la première à avoir pensé “ je suis maintenant freelance ! Je vais faire ce que je veux ! Pas de contraintes, pas d’ordres à recevoir, je suis liiiiibre ”. Ah, en fait, non. La vie de freelance,, est comme je vous l’expliquais un peu plus haut, parfois contraignante. Si on veut réussir et surtout, devenir un BON rédacteur web, on ne peut pas en faire qu’à sa tête. Nous proposons des prestations, ce qui signifie que les clients ont des attentes précises, et des exigences comme tout client. Si votre client vous demande de mener une action, pensez-vous qu’il serait raisonnable de lui répondre “non, je m’en f***, je suis freelance, je fais ce que je veux, na”.

Je ne pense pas. En procédant ainsi, vous risquez vite de vous retrouver seul face à votre écran, comme sur une île déserte : ni clients, ni commandes, ni personnes à l’horizon.

Certes, être freelance permet d’être libre dans un sens, mais pas de n’en faire qu’à sa tête.

 

Vous voulez toujours devenir rédacteur web ?

Vous êtes encore là ? Je ne vous ai pas fait peur ? C’est sans doute parce que vos motivations profondes pour devenir rédacteur web sont les suivantes :

  • vous aimez écrire et êtes passionné par les mots ;
  • vous êtes passionné du web ;
  • vous êtes conscients des avantages et des inconvénients du métier ;
  • vous avez une motivation inébranlable. Il faudrait bien plus qu’un petit écureuil comme moi pour vous faire peur ! 🐿️

Vous souhaitez toujours vous lancer dans la rédaction web ? Je vous félicite. Vous êtes motivé, vous savez pourquoi vous voulez devenir rédacteur et les inconvénients du métier ne vous effraient pas le moins du monde. Si votre motivation est toujours intacte, je vous encourage vivement à vous lancer dans la rédaction web : la création de contenus web est faite pour vous, il n’y a aucun doute là-dessus.

 

À vos plumes : Qu’est-ce qui vous a motivé à devenir rédacteur ? Si vous ne l’êtes pas encore, qu’est-ce qui vous donne envie de vous lancer ? c

 

12 commentaires

  • Nicolas

    Actuellement en pleine formation, je suis rédacteur Web SEO en devenir. À la recherche du Graal depuis quelques années, je suis arrivé sur la formation de Lucie pour mon plus grand bonheur, je venais enfin de trouver ce que je cherchais avec cette certitude au fond de moi d’avoir trouvé mon bonheur.
    Je sais que chemin ne sera pas toujours un long fleuve tranquille, mais il y a cette boule d’énergie dans le coeur qui ne peut pas se tromper.
    Tu as bien raison de préciser, comme l’a souvent souligné Lucie d’ailleurs, tout le monde peut le devenir, mais ce n’est pas fait pour tout le monde.
    Merci pour cet article…

    • MorganeLeroy

      C’est exactement ça. Il n’est possible de réussir que si ce que tu fais a du sens pour toi, le but n’étant pas de « subir » son métier. Je te souhaite plein de succès dans la formation. Si tu as besoin, je suis là, car je l’ai moi-même suivie lors de la première session Origami.
      Bonne journée !

  • Lynda

    Hello Morgane,
    Excellent article qui m’a fait sourire tant il résume pas mal de clichés sur les freelance en général (et pas seulement les rédacs !).
    Pour ma part, j’ai envie d’être rédac web d’abord pour faire de l’écriture mon métier (j’écris des romans, aussi) et aussi pour transmettre, partager des infos, du « savoir ».
    C’est en cela que les deux activités sont proches (pour moi) : on est dans le partage et dans la transmission, avec des outils et des moyens différents, voilà tout !
    Bon, j’espère quand même gagner un peu ma vie avec tout ça, même si auteur paye aussi peu qu’une plateforme (haha).

    • MorganeLeroy

      Coucou Lynda !
      Tes deux activités doivent bien t’occuper, bravo pour ton courage. Joli point de vue en tout cas ! Aha, rien de tel que les clients en direct pour vivre de la rédaction, les plateformes ne sont qu’un entraînement ou un moyen d’arrondir les fins de mois 🙂
      J’espère que tu vivras très bientôt de tes deux activités en tout cas, bonne fin de journée !

  • Mireille

    Cet article est vraiment intéressant … avec mon conjoint nous travaillons à notre compte depuis longtemps et les gens pensent souvent qu’etre à son compte et son propre patron c’est « le pied »…ils ne voient pas le travail, les efforts et les sacrifices qui sont fait.. biensur il y a aussi des avantages … de mon côté bien que je soutienne mon conjoint dans son entreprise je ressens aujourd’hui le besoin de me lancer dans quelque chose d’autre et de faire quelque chose qui me plaise à moi et non quelque chose pour « aider » mon conjoint dans son évolution professionnelle… de formation littéraire à la base j’ai toujours aimé lire, écrire, découvrir et partager … le métier de rédacteur web m’intéresse mais j’en suis encore à me tâter et à me demander si c’est fait pour moi… bref… à sauter le pas… la peur d’essayer peut être, d’autant que du fin fond de ma campagne j’ai peur de ne pas avoir de débouchés bien sérieux… je suis tombée par hasard sur la formation origami et tout le reste … il me faut mettre un peu d’ordre dans tout ça mais j’y réfléchis de plus en plus sérieusement …. merci d’avoir partagé votre expérience !!

    • MorganeLeroy

      Coucou Mireille ! Je comprends ton besoin d’indépendance. Mon copain est entrepreneur aussi, mais je trouve important d’avoir « son bébé » à soi 🙂
      Le fait que tu sois à la campagne ne posera pas problème : la plus grande partie des clients sont sur le web ! Si tu as des questions avant de te lancer, n’hésite pas à me contacter sur Facebook 🙂
      Prends le temps de peser le pour et le contre, et si tu as vraiment envie de le faire, ne te poses plus de questions et fonce 🙂
      Bonne journée !

  • Mélanie

    Bonjour,

    Actuellement en poste de conseillère de beauté depuis bientôt 8ans, je commence à tourner en rond.

    J’ai la soif d’apprendre. Cela fait plus de deux ans que je recherche une autre voie professionnelle.

    Maman d’un petit garçon de 4ans, j’aime réalisé des activités manuelles, je suis très curieuse et impatiente 🤦🏻‍♀️, j’adore aider mon entourage à la réalisation de différents types de dossiers.

    J’ai mis, bien deux mois, à trouver un nouveau chemin de vie.
    Dès que je réalisai des tests, mes futurs métiers me déplaisaient, soit on me redirigait dans mon métier actuel ou bien des métiers certes manuels mais incompatibles à mon physique.

    J’aime les challenges, ne baisse pas les bras si facilement et aime se surprendre. J’ai la positive attitude 🤗

    J’ai souri sur une de tes 4 mauvaises raisons ☺️ car déprimée de ne pas réussir à savoir ce que je voulais devenir, qu’un soir, j’ai tapé ces mots sur Google avec espoir 💡:
    « Métiers compatibles avec une maman » ! 😬
    Et… je suis tombé sur un article de Lucie Rondelet !
    À partir de ce soir là, j’ai surfé pendant plus de 3 semaines sur ce métier, les avantages et inconvénients et également sur mes qualités et mes progrès à réaliser pour devenir une bonne rédactrice !

    Voilà que je me suis lancée depuis une semaine à sa formation et j’en suis ravie ! Je découvre une communauté tellement riche en partage et source de positivité ! 🥰

    Je débute tout juste, du coup je suis consciente que vous allez lire un texte lourd et des fautes d’orthographe, malgré mes relectures. Je me suis donc inscrite à des cours de grammaire et d’orthographe.

    Merci pour ton article.
    Mélanie.

    • MorganeLeroy

      Coucou Mélanie !
      Je comprends ton envie de changement : AMP depuis des années, j’avais besoin de voit autre chose ! Comme je le dis dans mon article, être redac permet d’avoir plus de liberté, et est tout à fait compatible avec la vie de maman 🙂 L’important est que ce ne soit pas ta seule et unique motivation, car sinon, en cas de difficulté, tu risques de vite saturer. Mais au vu de ta détermination et des recherches que tu as faites, je ne me fais pas de souci pour toi :). j’espère que la formation te plaira et qu’elle te permettra de t’épanouir dans cette nouvelle voie !
      Bonne journée !
      Ps : pas de souci pour les fautes, je ne fais pas attention à ça ici 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *