C’est décidé : vous avez décidé d’en finir avec le salariat. Au revoir, journées au bureau. Adieu, patron grincheux et avare de compliments. Terminé, les efforts surhumains déployés pour peu de reconnaissance. À vous la liberté : vous allez devenir auto entrepreneur. Créer votre auto entreprise, gérer votre carrière et votre vie comme vous l’entendez. Ne claquez pas la porte trop vite : devenir entrepreneur ne se fait pas en un claquement de doigts. Votre décision doit être mûrement réfléchie. En effet, tout le monde ne possède pas ce qu’il faut pour devenir entrepreneur. La vie d’indépendant nécessite un certain Mindset. Êtes-vous fait pour devenir indépendant ? Découvrez-le tout de suite.

Devenir entrepreneur : être autonome, une qualité indispensable

Entamer une reconversion professionnelle et créer sa micro entreprise nécessite avant tout d’être une personne autonome. Eh oui : personne ne vous dira ce que vous avez à faire, et personne ne le fera à votre place. Vous devez donc réfléchir à cela avant même de vous lancer dans l’entrepreneuriat. Êtes-vous capable de tout gérer ? En tant qu’entrepreneur, vous devez absolument être capable de maîtriser les aspects relatifs au statut d’auto entrepreneur

  • Les démarches administratives  : elles sont moins importantes si votre activité concerne les prestations de service. Dans ce cas, vous devrez simplement demander votre immatriculation en ligne ou par courrier pour obtenir votre numéro de Siret. En revanche, elles peuvent être conséquentes si vous souhaitez exercer une activité commerciale. Dans ce cas, vous devrez, par exemple, réaliser une déclaration au registre du commerce auprès de la chambre de métiers. Il est bien important de vous demander comment devenir entrepreneur dès le moment ou vous aurez trouvé quel métier exercer pour effectuer toutes les démarches administratives nécessaires à la conformité de votre entreprise.
  • La gestion de votre activité : c’est vous le boss. À vous de trouver vos clients, de définir un tarif pour vos prestations, de respecter vos délais, d’anticiper pour poser vos congés…
  • Les relations avec vos clients : vous devrez trouver, attirer et fidéliser vos clients vous-même. Vos revenus en dépendent : pas de clients = pas de chiffre d’affaires = pas de rentrée d’argent.
  • La gestion des marchandises si vous optez pour une activité commerciale.
  • La facturation et les devis.
  • La gestion de votre argent : vous devrez mettre de côté une partie de vos revenus sur votre compte bancaire professionnel chaque mois pour payer vos charges sociales à l’Ursaff (exonération partielle possibles les 3 premières années grâce à l’Accre), vos impôts et les dépenses liées à votre activité. Pensez également à mettre de l’argent de côté pour assurer vos arrières en cas de maladie.
  • La maîtrise de votre temps : être entrepreneur rime avec être organisé. Sans une bonne organisation, vous courrez droit à la catastrophe.

Vous devez également d’être capable de modifier vos habitudes. À moins que vous travailliez en espace de coworking, ce qui n’est pas toujours possible, vous devrez travailler seul. Si voir vos collègues, discuter autour de la machine à café entre deux tâches est essentiel à votre équilibre, devenir entrepreneur n’est sans doute pas pour vous. Vous serez souvent seul ; attention, un entrepreneur peut très bien avoir une vie sociale épanouie. Personnellement, je travaille de chez moi et pars du principe que je peux voir les gens que j’ai vraiment envie de voir, quand j’en ai envie. Quand j’ai la sensation d’étouffer, je prends une pause, je sors, ou je vais tout simplement travailler dans un café possédant une bonne connexion wifi. 

Se lancer dans l’entrepreneuriat : être organisé au quotidien

L’organisation est l’un des grands mots d’ordre de l’entrepreneur. Impossible de vivre au jour le jour sans jamais rien planifier. Vous devrez créer votre planning chaque mois ou chaque semaine, et vous assurer que chaque tâche sera bien traitée en temps et en heure. 

Avancer en mode freestyle ne fonctionne qu’un temps. Possible au début de votre activité, quand vous n’avez pas beaucoup de clients, cette manière de fonctionner risque de vous causer de sérieux problèmes sur la durée. Vous n’êtes pas particulièrement organisé ? Ne tournez pas le dos à l’entrepreneuriat pour autant. L’organisation s’apprend, tout comme le fait de devenir entrepreneur. Après tout, Rome ne s’est pas bâtie en un jour ! Pour vous aider, vous pouvez utiliser des logiciels de gestion du temps, comme Meistertask ou Trello.

Vous pourrez planifier chaque tâche, utiliser un minuteur pour ne pas passer trop de temps sur un projet, ou encore programmer des alertes pour vous aider à rester sur les rails. Personnellement, je me contente de noter les tâches importantes dans mon Agenda Google et de noter ce que j’ai à faire jour par jour dans mon planner. À chacun sa méthode : à vous de définir ce qui fonctionne le mieux et qui est le plus confortable pour vous. 

devenir indépendant

Être motivé et passionné pour devenir entrepreneur

Exercer une activité professionnelle indépendante nécessite une énoooorme dose de motivation et de passion. Le parcours de l’indépendant est semé d’embûches. Si vous n’êtes pas réellement passionné par ce que vous faites, vous risquez d’envoyer tout balader très rapidement. Réussir dans l’entrepreneuriat demande énormément de travail et de sacrifices. Les premiers mois, voire les premières années, sont souvent difficiles. Vous devez avancer pas à pas, ne pas brûler les étapes et persévérer coûte que coûte pour atteindre vos objectifs. 

Adoptez une attitude de gagnant : vous allez réussir, n’en doutez pas. En cas de coup dur ou d’échec, vous devez être capable de passer au-dessus de votre déception et travailler encore plus dur pour vous perfectionner. La capacité à se remettre en question est primordiale pour devenir entrepreneur. Si vous êtes quelqu’un qui a tendance a ne jamais se remettre en question ou à baisser les bras au moindre obstacle, la vie d’entrepreneur n’est pas faite pour vous. 

Devenir entrepreneur : savoir faire la part des choses entre le pro et le perso 

Devenir indépendant nécessite de savoir mettre sa vie professionnelle de côté de temps en temps. Vivre seulement pour son entreprise, c’est mettre en péril sa vie personnelle. L’activité d’auto entrepreneur est en effet aussi excitante que stressante. Quand on est salarié, on rentre chez soi après avoir terminé sa journée et généralement, on ne pense plus au boulot, ou très peu. Même chose en vacances. Or, l’entrepreneuriat est une activité très prenante. Je peux vous assurer qu’il est quasiment impossible de mettre le boulot de côté, surtout quand les choses ne se passent pas quand on le souhaite.

Dans ce cas-là, le stress est important. Votre cerveau fonctionne à 100 à l’heure, et vous ne pensez qu’à trouver une solution rapidement. Votre conjoint vous parle ? Vous êtes ailleurs. Vos enfants veulent jouer avec vous ? Vous bâclez ce moment en quelques minutes, trop anxieux pour être dans l’instant présent. 

Quand les choses se passent bien, vous pouvez également agacer votre entourage. Vous êtes si enthousiaste que vous avez envie de partager votre joie, parfois un peu trop fréquemment. Vous parlez de votre entreprise, de vos clients, de vos missions, de vos progrès à tout bout de champ. Si, dans vos débuts, cette attitude est parfaitement normale, elle pourrait en revanche agacer votre entourage sur la durée. Vos proches ont-ils envie de vous entendre parler boulot toute la journée ? Ont-ils envie d’entendre parler de vos succès ou de vos soucis en vacances, en bord de mer, un cocktail à la main ? Votre conjoint(e) apprécie-t-il de vous écouter raconter votre journée au lit, avant de dormir ? Pas vraiment. 

Vous l’avez compris, vous allez devoir faire la part de choses pour préserver votre vie sociale et votre vie de famille. Quand la journée est terminée, elle est terminée. On en parle quelques minutes, et on passe à autre chose.

Devenir entrepreneur : savoir se vendre

Si vous n’êtes pas en mesure de vendre vos services, de faire valoir votre expertise, personne ne le fera à votre place malheureusement. Savoir se vendre est indispensable dans l’entreprenariat. Que vous soyez en profession libérale, que vous vendiez des prestations de services ou que vous exerciez une activité artisanale, vous allez devoir constituer votre portefeuille client seul. Pour cela, vous devrez passer par de nombreuses étapes : 

  • Définir vos tarifs
  • Définir votre cible idéale
  • Constituer votre réseau
  • Démarcher des prospects
  • Faire votre publicité en physique ou sur le net
  • Fidéliser vos clients

Cela peut paraître assez simple au premier abord, mais c’est une étape aussi difficile que déterminante. La durabilité de votre entreprise dépend entièrement de vos clients : sans eux, votre compte bancaire risque bien de faire la tête. Vous devez apprendre à bien vous vendre pour faire prospérer votre entreprise et dégager un chiffre d’affaires annuel suffisant pour vous permettre de vivre.

Devenir entrepreneur : prenez votre temps

Vous l’avez compris, la création d’entreprise individuelle n’est pas de tout repos. Au-delà des aspects administratifs parfois casse-pied, vous devez posséder des qualités précises pour réussir. Devenir entrepreneur, c’est changer de mode de vie du tout au tout : vous êtes votre propre patron, avez tous les avantages et les responsabilités que cela implique. Votre réussite ne dépend que de vous. 

Avant de vous lancer tête baissée, il peut être judicieux de penser au cumul salariat et entrepreneuriat. Vous pourrez ainsi avoir un aperçu de la vie d’autoentrepreneur, et peser le pour et le contre. Cela vous permettra également d’obtenir une vision sur la réalité du marché et de pouvoir commencer à chercher des clients sans stress. Cette méthode ne comporte pas d’inconvénients : tant que vous ne percevez pas de revenus, vous ne payez pas de charges pour votre entreprise. Pourquoi ne pas tenter le coup ? 

 

À vos plumes : entrepreneurs, estimez-vous avoir fait le bon choix ? Salarié, vous hésitez à vous lancer ? Dites-nous pourquoi ?