Vous rêvez de pouvoir travailler de chez vous, où de n’importe où, pourvu que ce soit ailleurs qu’au bureau ? Vous souhaitez être libre financièrement et travailler à votre compte ? Avez-vous pensé à travailler en ligne de chez vous ? Ce mode de vie, bien qu’il ne convienne pas à tous, est plein d’avantages : liberté, indépendance financière, satisfaction personnelle, autonomie… Dans cet article, je vous donne des pistes sérieuses pour travailler en ligne de votre domicile.

Pourquoi travailler en ligne ? 

Vous en avez assez de la pression du boulot et rentrez chez vous épuisé, autant physiquement que moralement. En regardant vos enfants ou votre conjoint, vous avez la désagréable impression de passer à côté de moments importants, contraintes professionnelles obligent. Vous ressentez également une certaine frustration : quoi que vous accomplissiez, vous avez le sentiment de ne jamais réellement être à la hauteur des espérances de votre société. Vous travaillez parfois au détriment de l’humain et devez faire du chiffre, performer, quoiqu’il en coûte. En bref, vous avez l’impression de ne pas toujours être en accord avec vos convictions, et de manquer de temps pour ce qui compte vraiment. Et si vous sautiez le pas en devenant entrepreneur pour travailler en ligne ?

Le travail en ligne est en plein essor ces dernières années et c’est parfaitement logique. Nous vivons dans une ère digitale, où tout est possible sur le web. Analysez votre propre quotidien : 

  • Vous faites vos courses en ligne ;
  • vous achetez vos vêtements sur le net ;
  • vous savez qu’il est possible de se former sur le web ;
  • vous cherchez une information, une recette, une explication ? Vous la cherchez, une fois de plus, sur internet.

En sachant tout cela, vous comprenez sans doute que, derrière votre écran, de petites mains ont travaillé dur pour répondre à vos attentes. J’ai un scoop pour vous : un grand nombre de ces personnes a effectué une reconversion professionnelle en se formant en ligne ou en physique. Ces freelances sont issus de tous les corps de métier : anciennes infirmièr(es), professeurs des écoles, recruteurs, techniciens de maintenance, aides-médico pshychologique, secrétaire, électricien, maçon… 

Le curriculum vitae des travailleurs du web est plein d’expériences, pas forcément en lien avec le travail en ligne : ils proviennent souvent d’un secteur d’activité n’ayant rien à voir avec leur poste actuel. Pourtant, une grande partie de ces personnes vivent pleinement de leur nouveau métier. Eh oui : travailler en ligne peut rapporter gros ! Néanmoins, cette manière de travailler n’est pas faite pour tout le monde. 

Travailler en ligne : pour qui ? 

Vous êtes en recherche d’emploi ou songez à quitter votre job actuel ? Vous passer un temps fou à consulter les offres d’emploi disponibles en ce moment, sans jamais trouver un emploi qui vous convient ? Vos candidatures sont régulièrement refusées par Pôle emploi ou par les employeurs en direct ? Vous commencez sans doute à désespérer. Rien ne semble être fait pour vous. Pourtant, vos compétences sont multiples et la motivation est bien présente. 

Vous cherchez un emploi qui vous transporte, pour lequel vous avez envie de vous lever le matin. Vous souhaitez également trouver un emploi qui vous laisse le temps de profiter de la vie. Utopique ? Pas du tout ! Travailler en ligne peut vous apporter tout ce que vous recherchez. Cependant, ce n’est pas fait pour tout le monde. Avant de vous lancer dans un nouveau projet professionnel, vous devez vous assurer de posséder les compétences de base requises :

  • maîtriser un ordinateur et internet un minium ;
  • être capable de passer plusieurs heures devant votre écran ;
  • Être disposé à vous former : en autodidacte, ce sera plus long. En apprenant par le biais de formations en ligne, vous devez être disposé à investir un peu d’argent pour vous former rapidement et convenablement ;
  • être capable de travailler seul ;
  • savoir vous organiser 

Pour savoir si travailler sur le web est vraiment fait pour vous, je vous conseille la chose suivante : commencez par vous former et travaillez à temps partiel sur votre nouvelle activité, tout en conservant votre emploi. Cela vous permettra de voir si votre nouvelle activité vous correspond. Si c’est le cas, vous ne partirez pas de zéro et pourrez vous lancer avec de solides connaissances et un bon bagage.

Travail en ligne : vos possibilités

Assez des candidatures spontanées, des jobs saisonniers, du travail temporaire et de chercher du travail : vous êtes en train de mûrir un projet professionnel et de chercher un autre emploi qui vous permettra d’être libre et de travailler pour vous. Que vous soyez couvreur, agent d’entretien, jeune diplômé ou conducteur d’engins, il est probable que vous ayez, sans même le savoir, les compétences de base pour travailler sur le net.

Mais quel est le marché de l’emploi sur le web ? Quel métier peut-on exercer sur internet ? Comment trouver un job qui vous plaît et qui vous permet de vivre ? Ces 5 possibilités de carrière devraient vous permettre de trouver LE travail en ligne qui vous convient.

travail en ligne

Devenir rédacteur web seo, ou travailler en ligne pour séduire Google

Je peux vous parler sans détour de ce métier, car c’est mon activité principale. Je l’exerce depuis plus d’un an et demi, à temps plein. Le rédacteur web seo a pour mission de rédiger des articles sur le web, intéressants aux yeux des utilisateurs ET des moteurs de recherche. Ses clients ? Toutes personnes possédant un site web avec un potentiel économique : 

  • Les blogueurs
  • Les personnes souhaitant faire la promotion de leur activité sur le web (c’est-à-dire la majorité des entreprises physiques)
  • Les e-commerçants
  • Les agences web, ou agences de stratégie digitale

Le rédacteur web doit être à l’aise avec internet, naturellement, mais aussi curieux. Pour rédiger des articles, il doit trouver des sources pertinentes sur le web. Il doit également être prêt à s’informer régulièrement sur les mises à jour de l’algorithme de Google et se tenir au courant des bonnes pratiques, en perpétuelle évolution.  Au-delà de sa compétence à rédiger des articles optimisés pour le référencement naturel, le rédacteur web est capable de créer une stratégie éditoriale, de rédiger des e-books, ou encore de proposer des audits SEO du contenu rédactionnel. C’est un véritable caméléon ! Ses nombreuses compétences lui permettent par ailleurs de devenir un maître slasheur et d’évoluer vers de nombreuses autres activités par la suite. Je suis moi-même également blogueuse et j’ai aussi lancé une formation en ligne en juin 2018.

Je peux vous assurer qu’il est possible de vivre de la rédaction web : après quelques mois d’activité, je gagne un salaire confortable. On estime qu’un bon rédacteur web seo gagne de 2000 à 6000 € et plus. Bien entendu, tout dépend du temps que vous souhaitez accorder à votre activité, du nombre de clients que vous avez et du tarif que vous fixez. Vous pouvez vous former seul, en lisant de nombreux articles sur le web ou en suivant des formations gratuites, ou vous inscrire à une formation en ligne. Personnellement, j’ai choisi de suivre la formation de Lucie Rondelet “Rédacteur web SEO freelance”, qui m’a permis de trouver des clients en seulement quelques mois. 

Community manager, un travail en ligne basé sur la communication

Le community manager est en quelque sorte l’ambassadeur et le garant de la réputation d’une marque ou entreprise. Il gère sa présence en ligne sur les différents réseaux sociaux, comme :

  • Instagram ;
  • Facebook ;
  • Linkedin ;
  • Pinterest ;
  • Twitter ;
  • Youtube.

Son rôle ? Attirer et animer une communauté pour la marque. Il est chargé de publier sur les réseaux sociaux, de créer de l’interaction, de répondre aux questions des internautes, d’alimenter la page Facebook ou le profil Linkedin de l’entreprise… Il gère l’image de son client sur le web pour rapprocher le consommateur de la marque. Ses missions sont multiples : 

  • gestion de la programmation en ligne ;
  • création du planning éditorial sur les réseaux ;
  • animation sur les réseaux sociaux ;
  • veille au respect des règles et à la bonne conduite des abonnés ;
  • réponse aux commentaires et publications ;
  • insertions de visuels et vidéos ;
  • création de jeux-concours, de posts thématiques ;
  • mise en avant de la marque, des nouveautés…

Le community manager doit être réactif, créatif, et bien entendu, aimer interagir avec les autres. Il doit également être particulièrement diplomate, capable de gérer les débordements, nombreux sur les réseaux sociaux, et le mécontentement de certains clients. Comme le rédacteur web, le community manager peut se former en autodidacte, en ligne, ou via une école de communication ou de marketing digital en physique. Tout comme la rédaction web, le community management est un vrai métier, qui permet de générer un chiffre d’affaires conséquent une fois bien lancé.

Devenir blogueur pour travailler en ligne pour soi 

Devenir blogueur… Si vous ne travaillez pas sur le web, cela vous fait sans doute sourire. Blogueur, un vrai métier ? Mais oui, tout à fait. Quand on vous dit blogueur, vous pensez sans doute à une jolie fille, ou à un garçon au physique de rêve, travaillant sur une plage paradisiaque entre une baignade et un selfie. Être blogueur, ce n’est pas que ça, voire pas ça du tout pour de nombreux blogueurs. 

Blogueur est un vrai métier : il nécessite énormément de compétences et de travail. Le blogueur est un créateur de blog. Par conséquent, il doit, soit rédiger son propre contenu, soit faire appel à un rédacteur web. Je vous assure que rien que cet aspect du métier prend énormément de temps. Pour vous donner une idée, je rédige cet article depuis 1h30 environ. Je devrais ensuite me relire, ajouter des liens, des mots en gras, créer mes visuels, les optimiser, mettre en page mon article et le publier (je ne veux pas vous faire peur, mais je suis certaine d’avoir oublié plusieurs points, que je réalise naturellement au fil de mon travail). Ensuite, je devrai le partager sur les réseaux sociaux, puis gérer les commentaires. Cela prend énormément de temps. 

Le blogueur professionnel monétise son blog afin d’en tirer un revenu. Pour cela, il doit créer son produit (physique ou numérique) et le mettre en vente, créer une boutique en ligne ou générer des revenus grâce à l’affiliation. La gestion d’un blog demande énormément d’investissement personnel : la blogueuse ou le blogueur travaille sur son blog plusieurs heures par semaine. En réalité, il y a toujours quelque chose à faire pour son blog, qu’il s’agisse de création ou de promotion de son activité. Pour devenir blogueur pro, plusieurs formations sont disponibles en ligne. Personnellement, je connais seulement la formation Blogueur Pro d’Olivier Roland, que je n’ai pas suivie personnellement, mais dont j’ai eu de très bons retours par mes collègues. 

Pour résumer, le blogueur doit posséder plus d’une corde à son arc. Pour travailler en ligne et réussir, il doit être à l’aise avec le web, la rédaction (ou avoir de l’argent de côté pour déléguer cet aspect), naturellement intéressé par les attentes de l’internaute, et bien sûr, aimer partager. Si vous voulez devenir blogueur, le mieux est de créer un blog sur une thématique que vous connaissez et que vous aimez : vous pourrez vous positionner en tant qu’expert et offrir un contenu de qualité à votre audience. Il est également important d’apprendre à gagner de l’argent avec son blog, si vous voulez faire du blogging votre activité principale. 

Ouvrez votre commerce en ligne pour vendre vos produits

Ouvrir un e-commerce, soit une boutique en ligne, requiert de solides compétences. Pour commencer, vous devez être formé, peu importe le moyen, au e-commerce. Les informations que vous pourrez trouver sur le web sont assez vagues, et ne permettent malheureusement pas toujours d’ouvrir un commerce en ligne qui fonctionne. Attention toutefois : mon conjoint, travaillant dans le e-commerce, a suivi plusieurs formations en ligne. Certaines sont très mal conçues et ne vous donnent pas réellement toutes les clés pour réussir. Pensez à bien comparer les offres et le contenu des formations avant de vous lancer. Pour ouvrir une boutique en ligne, vous devez être capable de savoir où trouver vos produits. Deux manières pour cela : 

  • Faire du dropshipping : vous envoyez les informations à vos fournisseurs qui expédient votre produit. 
  • Trouver des fournisseurs directs et créer votre stock : vous commandez vos produits et les expédiez vous-même.

Quoi qu’il en soit, vous devrez gérer les commandes en ligne et veiller à ce que tout se passe bien (gérer les stockes, veillez à ce que l’expédition des produits se passe sans encombre, ajouter de nouveaux produits, créer et entretenir votre boutique en ligne, gérer les éventuels mécontentements de vos clients, assurer votre promotion, utiliser la publicité payante ou le référencement naturel, créer des réseaux sociaux…) Vous devrez également optimiser votre site web pour acquérir une bonne visibilité. Je souligne également qu’il ne faut pas vous attendre à des résultats immédiats : ouvrir un e-commerce est sans doute l’un des jobs en ligne les plus rentables, mais il demande énormément de travail en amont avant de percevoir un revenu conséquent.

travail en ligne de chez soi

Devenir Copywriter en ligne pour vendre comme personne

Dernier travail en ligne (de ma liste, mais il en existe des dizaines !) , mais non des moindres : le métier de copywriter. Le copywriter en un spécialiste du marketing en ligne. Il est capable, par le biais de sa connaissance de la psychologie d’achat et de sa technique rédactionnelle, de vendre des produits sur le web. Avec des mots simples, le copywriter doit séduire et convaincre l’internaute d’acheter un produit. Le copywriting est une prestation extrêmement bien payée et c’est parfaitement logique : grâce à ses textes, le copywriter permet à son client de multiplier son produit par 5, 10, 15, 20… Il augmente le taux de clic et le taux d’achat sur un produit, permettant ainsi aux entreprises de booster leurs ventes, et donc, leur chiffre d’affaires. 

J’ai suivi la formation “Copywriting Mania” de Stan Leloup il y a quelques mois, et je peux vous assurer qu’elle est juste incroyable. En l’achetant, je ne m’attendais pas à de tels résultats. Je m’y suis inscrite pour améliorer ma page de vente et mon tunnel de vente, bref, pour mieux vendre ma formation “Deviens un Pro du Démarchage Clients”. Je vous en parlerai plus en détail dans un prochain article, mais je peux vous dire que le résultat m’a coupé le souffle. En ayant suivi partiellement ses cours, j’ai doublé mes inscriptions par 5 lors de mon deuxième lancement. Pourtant, je n’ai travaillé que quelques heures pour cela. 

Je peux donc vous dire sans crainte de vous induire en erreur que le copywriting est une technique qui fonctionne et qui est, par conséquent, prisée par de nombreux clients. Selon moi, un bon copywriter n’a pas de crainte à avoir concernant son activité : la demande est constante. 

Concernant les compétences, vous devez avoir une certaine aisance rédactionnelle, une bonne analyse de votre cible, être capable de vous mettre à la place des acheteurs potentiels,et surtout, vous intéresser aux produits de vos clients. Il n’est pas nécessaire, malgré les idées reçues, d’avoir la fibre commerciale, j’en suis la preuve : il ya encore quelques semaines, j’étais indéniablement une bille pour vendre mes produits. Je suis capable de vendre mes prestations avec aisance, car j’ai pris conscience de la valeur ajoutée de mes contenus, mais hormis cela, il y a un mois à peine, j’aurais été incapable de vendre de l’eau à quelqu’un qui meurt de soif. Comme quoi, il n’y a pas de cas désespéré : de bonnes compétences de bases et un travail sur vous-même peuvent vous permettre de devenir un bon copywriter, pour peu que vous ayez la motivation nécessaire. 

Travailler en ligne : prenez votre vie en main

Vous n’avez sans doute pas atterri sur cet article par hasard. Il est fort probable que vous ayez envie de changer de travail et que vos expériences professionnelles actuelles et passées ne vous aient pas donné entière satisfaction. Après la lecture de ces quelques lignes, vous savez si travailler en ligne est fait pour vous et avez quelques pistes pour trouver votre futur métier. La recherche d’un emploi qui nous plaît, et nous plairait sur le long terme n’est pas aisée. Je vous conseille de bien vous renseigner sur chaque métier du web avant de vous lancer. Mon choix des métiers présentés ci-dessus n’est pas anodin : comme vous l’avez sûrement remarqué, les nombreux métiers en ligne présentés sont étroitement liés et complémentaires. Cela vous a certainement permis de comprendre que quelque que soit le métier choisi, il est toujours possible d’évoluer sur le web. Vous avez maintenant toutes les cartes en main : osez faire ce qui vous plaît, osez prendre des risques (tout en restant raisonnable bien entendu, évitez de dire immédiatement ses quatre vérités à votre patron et d’envoyer valser le contenu de votre bureau) et prenez votre carrière en main !
À vos plumes : vous travaillez en ligne ? Partagez votre expérience avec nous !