Prospecter des clients
Articles de blog

Prospecter des clients en rédaction web : stop aux fausses croyances !

Tout rédacteur web doit passer par une étape cruciale pour vivre de son activité. Laquelle ? La prospection client bien sûr ! Pourtant, prospecter des clients en rédaction web n’a rien d’évident. Rechercher des clients potentiels est vécu, par beaucoup d’entre nous, comme un moment angoissant et comme un cap difficile à franchir. Se lancer peut faire peur ; pourtant, si vous souhaitez faire décoller votre activité, il va falloir y passer ! Quand vous commencerez à prospecter des clients, fermez vos oreilles très fort : vous risquez de devoir faire face à de fausses croyances nocives pour votre démarchage et votre moral. Je fais le point pour vous sur ces “on dit” pas toujours justes.

Prospecter des clients en rédaction web : il y a trop de concurrence

C’est l’une des premières choses que j’ai apprises en me formant à la rédaction web : il n’y a pas de concurrence en rédaction web. Si vous débutez cela peut vous paraître fou, ou faux. J’ai maintenant le recul nécessaire pour vous certifier qu’il n’y a pas de concurrence en rédaction web

Certes, vous serez parfois en concurrence directe avec un ou plusieurs rédacteurs pour remporter une mission, mais vous aurez toujours une chance de sortir du lot. Le style rédactionnel est assez subjectif : un client peut détester votre style, qui ne se prête pas à son site web, tandis qu’un autre peut l’adorer. 

Vous êtes unique : votre style, votre gestion de la relation client et votre manière d’aborder les choses peuvent vous permettre de trouver des missions en rédaction web facilement, bien qu’effectivement, nous soyons des milliers de rédacteurs sur le marché. Au bout de quelques mois, votre expérience vous permettra sans aucun doute de réussir là ou vous avez précédemment échoué. 

Oui, il y a de la concurrence en rédaction web, mais pas suffisamment pour vous empêcher de trouver de futurs clients. Ayez confiance en vos capacités, sortez du lot, soyez original et force d’idée et vous n’aurez aucun souci à vous faire. 

Il suffit de créer un joli site pour attirer des clients

Je vois énormément de rédacteurs débutants, dont l’activité n’est pas lancée, se démener pour créer un joli site vitrine. Je ne trouve pas ce genre de pratique pertinente en début d’activité, quand on a besoin de clients, là, tout de suite, maintenant. Je vous explique pourquoi : 

Votre site internet va vous servir à attirer des clients. Vous devez donc générer un trafic conséquent pour avoir une chance de trouver de potentiels clients

  • Rédacteurs web SEO, vous le savez pourtant : le trafic organique est long à arriver sur un site web. Avez-vous vraiment le temps d’alimenter votre site en contenu régulièrement et d’attendre que les prospects viennent à vous ? 
  • Sans trafic organique, vous perdrez encore plus de temps à partager vos articles pour gagner en visibilité.

Votre temps est précieux : je vous conseille de l’employer à chercher des clients potentiels, à améliorer votre ciblage, à créer votre fichier de prospection et à affiner votre stratégie commerciale. Au début, ce n’est pas évident et risque de vous prendre un temps considérable si vous n’êtes pas habitué à mener des actions de prospection.

Il faut envoyer des dizaines de mails par jour ! 

Franchement, j’ai souvent entendu qu’il faut envoyer des dizaines de mails par jour pour trouver des clients potentiels et démarcher plusieurs heures dans la journée pour obtenir des résultats. Je vous déconseille vivement d’opter pour cette méthode “forcing”. Mener votre prospection digitale de la sorte peut être lourd de conséquences : 

  • Vous allez en avoir ras la casquette : en démarchant de manière effrénée, vous risquez de ne pas tenir le coup longtemps ; 
  • La qualité de vos mails va en pâtir : vous devez personnaliser chaque mail envoyé à vos prospects, comme je vous l’ai expliqué dans un précédent article.

Alors, allez y mollo. Mieux vaut contacter seulement quelques prospects par jour et créer une prise de contact de qualité que de contacter 40 clients par jour pour leur proposer des services pas forcément adaptés… 

prospection client

Prospecter de nouveaux clients, c’est inné 

Ah, vous n’êtes pas né avec une âme de commercial ? (Moi non plus) Comment est-ce possible ?! À en croire certains(es), rien de plus simple que de trouver des clients. La force de vente est innée, mais oui ! Ces personnes vous regarderont avec de gros yeux (virtuels, car ce genre de pratique a souvent lieu sur les réseaux sociaux, #jesuisfortderrièremonécran) quand vous leur expliquerez que vous ne savez pas comment faire (aucune honte à ça), et elles se permettront même de s’adresser à vous avec un ton condescendant, vous faisant vous sentir comme un toute petite déjection de mouche.

Quoi, vous ne savez pas comment démarcher des clients ? Vous ne savez pas comment proposer vos services, comment vous adresser à vos prospects ? Incroyable ! 

Ne tenez pas compte des remarques désobligeantes : j’en ai moi-même reçu énormément, notamment lorsque j’ai annoncé la sortie de ma formation, Deviens un Pro du Démarchage Clients, et à bien d’autres moments. Regardez-y de plus près : ces personnes qui vous rabaissent vivent-elles pleinement de la rédaction web ? Ont-elles assez de clients pour se permettre de vous faire la leçon ? Pas forcément ! Dans tous les cas, leur avis ne vous aide pas vraiment à avancer.

Bien prospecter des clients n’est pas inné, non, quoi qu’on vous dise. Certains y arrivent naturellement, car ils savent pertinemment comment se vendre et comment séduire leurs prospects. En revanche, d’autres auront plus de mal à maîtriser les techniques de prospection et mettront plus de temps à trouver des clients. 

L’important est de se remettre en question, de travailler sur ses faiblesses et d’être capable de revoir ses méthodes. Il n’y a rien de mal à ça : chacun fait son bout de chemin à son rythme. N’écoutez pas les mauvaises langues et ne vous laissez pas démoraliser, vraiment. Le succès est au bout de votre route, si vous proposez des prestations de qualité

Il faut cibler un seul type de prospect

J’entends souvent des personnes dire qu’il faut tout miser sur un type de prospect : 

  • “ Il n’y a que le travail avec les agences de stratégie qui rapporte”
  • “ Il ne faut bosser qu’avec des blogueurs “
  • “ Seul le e-commerce permet d’obtenir un gros volume de travail pour un rédacteur web freelance

Encore de fausses croyances. Alors je vais vous dire une chose, car j’ai eu la chance de travailler avec toutes sortes de clients : ne misez jamais sur un seul canal de prospection. Tout site qui a le potentiel économique pour vous payer est susceptible d’avoir besoin de vos services, vraiment. 

Ne vous cantonnez pas à démarcher des agences, alors que les blogueurs, les e-commercant, les sites vitrines, les Youtubeurs, les créateurs d’ebooks, bref, tous les entrepreneurs du web, vous ouvrent leurs bras. Prospectez des clients de tous horizons, vous aurez plus de chance de décrocher une mission en rédaction web. 

Tout miser sur un levier de prospection

Certains ne jurent que par le démarchage via emails, physique, ou la prospection téléphonique. Moi, j’estime que toute prospection peut être efficace : emailing, phoning et démarchage physique sont à utiliser en fonction du profil de votre prospect. En combinant plusieurs méthodes de recherche de prospects, vous augmentez vos chances de trouver le client idéal

Restez toujours logique :

  • Vous souhaitez proposer vos services à votre boulanger ? Rendez-vous sur place avec une jolie carte de visite plutôt que de l’embêter au téléphone ou de lui envoyer un mail, auquel il n’aura sans doute jamais le temps de répondre. La prospection directe est un bon moyen de trouver une mission auprès des commerçants de proximité de votre commune.
  • Un blog vous a tapé dans l’oeil et a besoin d’être optimisé pour le référencement naturel ? Envoyez un joli mail personnalisé.
  • Vous avez contacté une agence de stratégie digitale par mail, sans réponse ? Faites une petite relance téléphonique quelques semaines plus tard. 

Utilisez les différents leviers qui s’offrent à vous dans votre campagne de prospection autant que possible. Petite astuce : le bouche-à-oreille est également un bon moyen de vous faire connaître : n’hésitez pas à parler de votre activité autour de vous !

Il faut avoir un CV en béton

Dernière croyance erronée : il faut avoir un CV en béton pour prospecter des clients en rédaction web. Honnêtement, votre CV vous servira très peu, voire jamais en rédaction web. Vos expériences passées vous serviront uniquement à prouver votre expertise dans un domaine spécifique, et encore. Vos potentiels clients se contenteront sans doute de jeter un oeil à votre profil Linkedin et de vous demander de leur fournir un portfolio. 

Le CV n’est pas indispensable en rédaction web, d’autant plus quand vous avez appris la rédaction en autodidacte ou via une formation en ligne. Misez donc tout sur votre meilleur allié, le portfolio, qui est, lui, indispensable pour votre prospection.

Prospecter des clients en rédaction web : bien définir sa stratégie de prospection

Nous avons maintenant fait le tour des fausses croyances. Et encore, je pense qu’il en existe bien d’autres ! Pour finir sur une note positive et optimiste, je vais vous donner quelques conseils pour trouver des clients rapidement. Le premier contact est primordial pour votre conquête de nouveaux clients : définissez un plan de prospection avant même de commencer à démarcher. 

Définissez bien votre cible, analysez le site web de vos prospects, osez proposer, osez dire ce qui ne va pas (mauvaise optimisation, fautes d’orthographes, de syntaxe, de structure…) tout en usant de tact et vous ne devriez pas tarder à trouver de nouveaux clients.

Sachez également qu’il n’existe pas une bonne méthode miracle, à suivre bêtement pour trouver des clients. Bien entendu, connaître une certaine méthodologie permet d’obtenir des résultats plus rapidement, mais gardez en tête que votre meilleure chance de réussir, c’est vous et vos compétences. 

À vos plumes : quelles fausses croyances avez-vous entendues au sujet de la prospection de nouveaux clients en rédaction web ? Vous êtes-vous senti désemparé ? Avez-vous réussi à passer outre et à trouver des clients ? 

 

 

2 commentaires

  • Marion Desage

    Merci pour cet article très enrichi ! Je démarre juste une formation en rédaction web. J’ai vraiment du mal avec le système de plateformes même si j’essaie d’obtenir des missions. Je suis pourtant pressée d’avoir un portfolio assez rempli pour démarcher directement. Ton article me conforte dans la vision que j’ai de ce métier en tout cas 🙂

    • MorganeLeroy

      Coucou Marion,
      Les plateformes sont un bon entraînement, mais ne permettent pas de gagner sa vie avec la rédaction, sauf si tu travailles des heures et des heures tous les jours. Je ne sais pas quelle formation tu suis et où tu en es, mais je te conseille vivement de privilégier la création de ton portfolio à la rédac sur les plateformes 🙂
      Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *