Aujourd’hui on attaque un sujet brûlant : le référencement naturel. Vraie corvée pour certains, ou grande passion pour d’autres, l’art du SEO ne se maîtrise pas du jour au lendemain. Parmi tous les outils qui existent pour vous aider dans cette tâche, Yoast SEO est certainement l’un des plus utilisés. C’est un plug-in WordPress gratuit qui vous permet de vous aider pour l’optimisation de vos contenus. Mais attention, comme chaque outil, il a ses limites. Alors, que vous soyez rédacteur web SEO, blogueur, ou autre web entrepreneur, cet article va vous intéresser. C’est parti pour notre sujet du jour : peut-on faire confiance à Yoast SEO en rédaction web ?

Yoast SEO : un outil d’analyse SEO gratuit

Avant de vous donner mon avis sur Yoast, j’aimerais revenir rapidement sur cet outil wordpress (je parle bien ici de wordpress.org). Après tout, vous ne connaissez peut-être pas encore ce plug-in. En rédaction web, c’est un incontournable.

Alors qu’est-ce que c’est ? C’est un outil d’analyse SEO qui vous offre beaucoup de fonctionnalités pour optimiser votre référencement, que ce soit pour les pages de votre site web ou vos articles. Il fonctionne notamment avec un système de voyants de couleur selon le degré d’optimisation de votre contenu. J’y reviens juste après. Pour le moment, voyons ses fonctionnalités de plus près.

Fonctionnalités YOAST SEO

Yoast SEO vous permet de contrôler plusieurs réglages différents pour votre référencement. Il est séparé en deux parties : le SEO et la lisibilité. Commençons par le SEO.

Requête cible

Tout d’abord, vous pouvez indiquer la requête cible, ou le mot-clé, que vous visez dans votre article par exemple. Le plug-in sera ensuite capable d’analyser votre contenu et de vous indiquer :

  • combien de fois votre requête clé apparaît dans votre texte ;
  • si elle est bien présente aux bons endroits, c’est-à-dire dans quelques sous-titres, dans l’introduction, les paragraphes et la méta description ;
  • ou si, à l’inverse, elle est trop suroptimisée.

Attention cependant : Yoast ne tient pas toujours compte des mots de liaison dans votre requête cible, alors que Google si. Elles n’apparaîtront donc pas dans l’analyse de Yoast, alors qu’elles seront bien prises en compte par le moteur de recherche.

Méta données

Ensuite, vous pouvez travailler vos méta données. C’est-à-dire le méta titre, ou title, celui que vous voyez apparaître sur la page de résultats de recherches sur Google (ou Bing, ou Ecosia, etc.). Ainsi que la méta description, ce petit texte que vous pouvez lire sous le méta titre.

Chacun doit respecter un nombre de mots (ou de caractères) précis. Yoast SEO vous indique dès que vous en avez suffisamment, ou, à l’inverse, si vous dépassez ce nombre conseillé. Vous pouvez bien sûr aller au-delà, mais ce sera alors coupé et les internautes ne verront pas le titre ou la description en entier.

Enfin, vous pouvez avoir un aperçu du résultat, aussi bien sur ordinateur que sur mobile. Vous pouvez ensuite décider d’adapter ces méta données, de les modifier, voire de rajouter des séparateurs, noms de pages, etc., si le résultat ne vous convient pas.

Permalien

Le permalien est l’URL de votre page ou de votre article. Elle doit elle aussi être optimisée pour un bon référencement. Pour cela, préférez des URL courtes avec un ou plusieurs mots-clés inclus.

Si celle qui est générée automatiquement ne vous convient pas, vous pouvez la modifier ou la raccourcir dans l’onglet “slug”, toujours dans les réglages des méta données. Pensez bien à le faire avant de publier votre article.

Lisibilité

Enfin, vous avez la partie “lisibilité” de cet outil peut vous intéresser. Cette section vous permet de voir si les paragraphes sont :

  • harmonieux ;
  • bien proportionnés, dans l’idéal ils ne doivent pas dépasser 300 mots chacun ;
  • correct au niveau du style, par exemple Yoast déconseille l’emploi excessif de la voix passive, à juste titre, car elle rend le texte moins dynamique ;
  • etc.

Encore une fois, tout cela fonctionne dans une certaine limite. Yoast est un outil informatique, il ne peut donc pas être performant sur toutes les subtilités de la langue.

Comment savoir si un texte est optimisé avec Yoast ?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un site bien optimisé est essentiel pour apparaître dans les résultats des moteurs de recherches. Vous comprenez donc pourquoi un outil comme Yoast peut vous être très utile pour vous aider dans la rédaction de vos contenus. Mais encore faut-il savoir comment il fonctionne.

Vous savez maintenant quels réglages vous pouvez effectuer, passons aux résultats. Comme je vous le disais plus haut, Yoast fonctionne avec un système de feux tricolores :

  • le feu rouge vous avertit d’un mauvais réglage qui peut vous pénaliser ;
  • le orange vous informe que les réglages sont corrects, mais peuvent encore être améliorés ;
  • Le voyant vert vous indique que tout est bon.

Après avoir renseigné votre requête cible, Yoast vous propose donc une liste de points de couleur, répartis du rouge au vert. Chaque point rouge, orange, ou vert est associé à un critère correspondant. Il vous indique quel aspect est à retravailler, par exemple les répétitions de mots, la longueur des paragraphes, le maillage interne, les liens sortants, etc. Vous savez donc tout de suite ce qui est OK et ce qui est à retravailler.

Vous pouvez aussi voir le score de Yoast en un clin d’oeil, lorsque vous êtes sur la page de tous vos articles dans votre tableau de bord wordpress. Au bout de la ligne de chaque article, sur la droite, vous pouvez voir un point de couleur, qui vous indique tout de suite si votre optimisation est bonne ou non.

Bien sûr, dans l’idéal les rédacteurs web ou les blogueurs veulent obtenir tous les feux en vert. Mais attention, un article peut très bien ranker et apparaître en première position sur Google, voire même en position 0, avec un ou plusieurs voyants oranges. Surtout s’ils sont dans la partie “lisibilité”. Alors, ne faites pas impérativement de ces voyants verts votre but ultime.

Installer Yoast SEO sur WordPress

C’est bien beau tout ça me direz-vous, mais maintenant vous aimeriez bien savoir comment installer Yoast SEO sur WordPress ?

Tout d’abord, rendez-vous sur votre tableau de bord WordPress. Cliquez sur “extensions”, puis sur “ajouter”. Dans la petite barre de recherche sur la droite de votre écran, tapez “Yoast SEO”. Ce sera la première que vous verrez.

Cliquez sur “installer”, le chargement va démarrer automatiquement. Une fois que l’extension est installée, cliquez sur “activer”.

Vous pouvez ensuite commencer à l’utiliser et faire vos réglages dans les paramètres de l’extension. Pour cela, vous pouvez suivre ce tuto complet pour configurer Yoast seo.

Le plug-in est gratuit au téléchargement, mais vous pouvez aussi opter pour le mode payant en passant à Yoast SEO premium. Cependant, de mon point de vue il n’est pas utile si vous êtes un bon rédacteur web SEO.

Mon avis sur Yoast SEO

Vous l’avez sans doute compris, mon avis concernant l’extension Yoast SEO est mitigé. C’est un outil très pratique, mais pas magique. Alors pour répondre à la question de départ “peut-on faire confiance à Yoast SEO en rédaction web ?” oui, évidemment. C’est l’un des plug-ins les plus téléchargés sur WP. MAIS gardez toujours à l’esprit que ce n’est pas une fin en soi : rien ne vaut la logique du cerveau humain.

Je pense que c’est un outil pratique pour les blogueurs ne possédant pas de connaissances poussées en SEO. Cela facilite l’analyse d’un texte, mais rien ne vaut une bonne maîtrise du SEO et un peu de logique. YOAST n’est pas un outil qui permet à n’importe qui d’optimiser un texte en un claquement de doigts. Il faut vraiment voir cet outil comme une aide et non une solution ultime.

À vos plumes : et vous ? Vous utilisez beaucoup Yoast SEO en rédaction web ? Dites-le-moi en commentaire ⤵️

À lire aussi : 7 Outils Gratuits pour le rédacteur web SEO