La rédaction de fiches produits est une mission fréquemment confiée aux rédacteurs web. Vous souhaitez apprendre à créer une bonne fiche produit pour votre site e-commerce ? Un potentiel client veut vous confier la création de ses fiches produits ? Je vous explique en détail en quoi consiste la rédaction d’une fiche produit et vous donne quelques tuyaux pour réaliser vos premières fiches comme un pro. Let’s go ! 🔥

Une fiche produit, c’est quoi ? 

Une fiche produit est initialement un document papier produit par un fabricant. Cette fiche comporte toutes les caractéristiques d’un produit et parfois du contenu visuel. Sur le web, la fiche produit est utilisée sur les boutiques en lignes et permet de présenter un produit en détail aux internautes. Vous pouvez y trouver les informations suivantes : 

  • les dimensions ;
  • le poids ;
  • la taille ;
  • l’aspect visuel ;
  • les coloris disponibles ;
  • les matières utilisées ;
  • les caractéristiques techniques du produit.

La fiche produit est un outil aux avantages multiples

  • bien rédigée, elle peut contribuer au référencement d’un site web ;
  • elle apporte de nombreuses informations aux acheteurs potentiels et contribue à l’expérience utilisateur ;
  • c’est un redoutable outil marketing qui aide à la vente de produits en ligne.

Quels sont les objectifs d’une fiche produit ? 

Vu sous cet angle, la rédaction d’une fiche produit peut paraître très simple. Que nenni : pour remplir son rôle, soit être vendeuse, la fiche produit se doit d’être attractive. Selon l’objectif visé, elle peut/doit aussi être optimisée pour les moteurs de recherche. La fonction première d’une fiche produit est de vendre un produit, cela va de soi. Vendre n’est pas son seul objectif. Une fiche produit peut permettre de :  

  • Donner des informations précises sur un produit pour lequel le prospect à de l’intérêt, mais qu’il connaît peu.
  • Convertir un prospect en client. 
  • Susciter l’envie d’acheter des produits complémentaires.
  • Créer une seconde chance de vendre en orientant le prospect vers un autre produit correspondant davantage à ses attentes.

Peut-on optimiser une fiche produit pour Google ? 

Rédiger une fiche produit semble très simple. Pourtant, si vous souhaitez en faire un atout dans votre stratégie de contenu et générer du trafic organique, vous devez prendre en considération certains points. La fiche produit nécessite un travail de rédaction spécifique, qui n’est pas à la portée de tous malgré les apparences. 

Il est en effet très difficile d’optimiser une fiche produit pour le référencement naturel. Google privilégie de plus en plus la mise en avant de contenus longs dans le SERP. Pour apparaître en bonne position, votre fiche produit doit donc, dans un premier temps, être suffisamment longue. Il n’est pas rare de croiser sur le web des fiches produits de petites tailles, allant généralement de 150 à 300 mots. 

Malheureusement, ces fiches, souvent rédigées sur des requêtes fortement concurrencées, ont peu de chance d’apparaître dans le SERP. Pour espérer vous positionner sur les moteurs de recherches, vous devrez rédiger des fiches produits longues, de plus de 300 mots. 

10 Astuces pour rédiger de bonnes fiches produits

1 – Produire un volume de mots suffisant

Comme évoqué précédemment, une fiche produit de moins de 300 mots a peu de chances d’être référencée. Si vous réalisez cette prestation pour un client et qu’il souhaite de petites fiches produits, je vous conseille de lui expliquer qu’un tel volume de mots donnera sans doute peu de résultats, d’autant plus si sa niche est concurrencée.

Vous pouvez proposer la rédaction de fiches plus longues, ou la rédaction d’articles de blog en complément. Ces derniers, bien plus longs, vous permettront d’optimiser la boutique de votre client via une stratégie de contenu. Dans ce cas, n’oubliez pas de placer des liens vers les produits de la boutique dans vos articles. 

2 – Bien choisir vos mots-clés

Le choix des mots-clés à utiliser dans votre fiche a toute son importance, et n’est pas évident : pour bien optimiser vos fiches, vous devez à tout prix trouver des requêtes-clés différentes pour chacune d’entre elles, même pour des produits assez similaires. Vous ne maîtrisez pas le SEO ? N’hésitez pas à faire appel à un rédacteur web spécialiste du référencement naturel ou à un consultant e-commerce

3 – Choisir un titre pertinent et percutant

Le titre de votre fiche peut faire toute la différence. Pour une fiche produit, inutile de chercher très loin : le titre choisi doit comprendre la requête clé et être concis. L’acheteur potentiel doit être capable de comprendre de quel produit il est question simplement en lisant le titre. Voici quelques exemples de titres pertinents pour des croquettes pour chat bio et sans céréales : 

  • croquettes sans céréales bio pour chat ;
  • croquettes bio sans céréales pour chat senior ;
  • croquettes sans céréales bio pour chaton ;
  • croquettes sans céréales pour chat adulte ;
  • croquettes “marque” sans céréales bio pour chat ; 
  • croquettes sans céréales pour chat – 7 kg, etc…

4 – Créer une description courte

Pour obtenir une fiche produit bien référencée, vous devez également penser à rédiger une description courte du produit, à placer sous le nom (titre optimisé) de ce dernier. Cette description de quelques lignes (100 mots en moyenne) doit récapituler clairement les principales caractéristiques du produit.

N’oubliez pas d’y inclure vos mots-clés principaux et de travailler le champ sémantique de l’article. C’est en quelque sorte une introduction, fonctionnant sur le modèle de la pyramide inversée : les informations les plus importantes sont apportées dès les premières lignes. Les paragraphes suivants, eux, serviront à développer et à parler du produit en détail. 

5 –  Créer un contenu unique et bien structuré

Le duplicate content n’est pas toléré par Google. Vous devez donc produire un contenu unique. Bien entendu, vous pouvez vous inspirer des fiches produits existantes sur des articles similaires si vous avez peu d’informations en votre possession. En revanche, interdit de copier ! Pour produire un contenu unique et bien écrit, pensez à travailler le champ sémantique de votre article. Votre vocabulaire doit être riche et varié, vos phrases simples et agréables à lire. 

Évitez le blabla, et allez à l’essentiel :

  • Qu’a besoin de savoir l’acheteur ?
  • Quelles questions pourrait-il se poser ?
  • Pourquoi a-t-il besoin de ce produit ? 

Pour produire un contenu totalement original et particulièrement vendeur, vous pouvez également utiliser le copywriting ou le storytelling : ces deux techniques rédactionnelles, bien que différentes, peuvent toutes deux vous permettre de vendre plus facilement vos produits. Concernant la structure de l’article, procédez comme pour tout contenu optimisé SEO : des sous-titres travaillés et logiquement implantés, un texte aéré en paragraphes et des mots en gras. Le tour est joué ! 

6 – Réécrire l’URL de votre page

L’URL de votre fiche produit doit : 

  • être courte et lisible
  • contenir le mot-clé de votre page ;
  • le nom du produit ; 
  • ne pas comporter d’accent ou des caractères spéciaux.

7 – Travailler le maillage interne

Votre fiche produit doit contenir des liens internes pour être bien optimisée. Vous pouvez par exemple envoyer vos lecteurs vers des articles similaires (toujours sur votre site bien entendu) ou des produits additionnels. Imaginons que vous vendiez des appareils photo numériques. Dans ce cas, il peut être intéressant de mettre des liens vers des objectifs, des cartes mémoires, des housses de protection… À vous de choisir. Dans tous les cas, deux règles d’or

  • N’abusez pas des liens : 1, 2 à 3 liens suffisent amplement. En intégrant trop de lien, vous risquez de perdre l’attention de votre lecteur.
  • Créez des ancres optimisées : pas de ici, là, cliquez ici… Placez vos liens sur un mot ou un groupe de mots pertinent, en rapport avec la page vers laquelle vous dirigez vos lecteurs.

8 – Ajouter des images optimisées

Les images sont indispensables dans une fiche produit. Qui achèterait un article sans savoir à quoi il ressemble, après tout ? Vous avez optimisé votre texte : faites de même avec vos images. Pour cela, optimisez leur titre en renommant l’image sur votre ordinateur avant de l’intégrer. N’utilisez pas de caractères spéciaux, pas de majuscules ni d’accents et séparez les mots par des tirets. Voici quelques exemples : 

  • image de chauffe-biberon pour bébé : chauffe-biberon
  • croquettes pour chien bio : croquettes-chien-bio
  • cotons réutilisables écologiques : coton-reutilisable 

Pensez également à compresser vos images si elles sont trop lourdes : des fichiers trop volumineux peuvent nuire à votre stratégie de référencement en ralentissant la vitesse de chargement des pages de votre site web.

9 –  Créer des métadonnées attractives

Votre fiche produit est terminée. Enfin… Presque ! Il vous reste à remplir les métadonnées de votre page. C’est une opération importante : bien que ces données ne comptent pas pour beaucoup pour le référencement naturel, il est important de les renseigner avec soin.

En effet, elles déterminent la façon dont votre fiche produit apparaîtra dans le SERP (page de résultat Google). Vous devez donc produire un métatitre et une métradescription attractifs, afin d’inciter l’internaute au clic. Faites attention au nombre de caractères limités : si vous les dépassez, votre texte n’apparaîtra que partiellement sur Google.

10 – intégrer des boutons de partage

Les boutons de partages peuvent vous permettre de donner plus de visibilité à votre fiche produit et à votre Ecommerce. Pensez donc à installer de boutons permettant de partager vos fiches et articles sur les réseaux sociaux, comme Facebook ou Instagram.

Je vous conseille également d’intégrer un bouton permettant de partager le lien de votre site web ou page à un ami (par mail, messenger…). C’est bien pratique pour les utilisateurs souhaitant demander l’avis d’un proche ou tout simplement, leur recommander un produit.

La rédaction de fiches produits en rédaction web : les avantages

Un prospect vous propose de rédiger ses fiches produits ? C’est une bonne chose ! De nombreux rédacteurs mettent de côté les collaborations avec les boutiques en lignes pour deux raisons : ces fiches, payées au mot, demandent un important travail de recherche et les tarifs proposés ne sont pas toujours à la hauteur. Deuxième raison, elles comprennent peu de mots et peuvent ne pas sembler rémunératrices au premier abord. Détrompez-vous. Le faible volume de mot demandé est souvent compensé

  • Par le volume de la commande : il est rare qu’un client délègue la rédaction d’une unique fiche produit. Généralement, les e-commerçant confient l’écriture de ces fiches par lot, de 10, 20, 30, 100 et parfois plus encore ! 
  • Par les prestations annexes à proposer : s’il veut faire décoller sa boutique en ligne, votre prospect aura besoin de déléguer des prestations annexes, comme la rédaction d’articles de blog, la mise en place d’une stratégie éditoriale ou la rédaction de ses newsletters (de trop nombreux commerçants en ligne font l’impasse là-dessus ; c’est pourtant par ce biais qu’ils pourront générer une bonne partie de leur Chiffre d’Affaires !)

Vous le savez maintenant : travailler avec un e-commerçant est une bonne chose. Veillez simplement à proposer un tarif juste et adapté à la mission demandée et vous vous y retrouverez forcément. 🙃

 

À vos plumes : rédacteur web, avez-vous des difficultés à rédiger vos fiches produits ? E-commerçant, avez-vous déjà délégué la rédaction de vos fiches à un rédacteur web SEO professionnel ?